Le Temps des miracles de Anne-Laure Bondoux



Quatrième de couverture

Lorsque les douaniers m'ont trouvé, tapi au fond d'un camion à la frontière française, j'avais douze ans et j'étais seul. Je n'arrêtais pas de répéter " jemapèlblèzfortunéjesuicitoyendelarépubliquedefrancecélapurvérité ". Je ne savais pas que mon passeport était trafiqué, et en dehors de ces quelques mots, je ne parlais que le russe. Je ne pouvais pas expliquer comment j'étais venu du Caucase jusqu'ici, dans le pays des droits de l'homme et de Charles Baudelaire. Surtout, j'avais perdu Gloria. Gloria Bohème, qui s'était occupée de moi depuis que ma mère avait disparu. Avec elle, j'avais vécu libre, malgré la guerre, malgré les frontières, malgré la misère et la peur. Elle me manquait terriblement, mais j'ai toujours gardé l'espoir de retrouver cette femme au cœur immense, qui avait le don d'enchanter ma vie. Une histoire d'exil bouleversante sur la vérité, le mensonge et la quête du bonheur.


Mon avis

Nous sommes plongé dans une histoire d'exil d'un pays en guerre, qui fait vivre l'enfer à tous ces hommes, femmes, enfants, vieillard. Toutes une population touché par la pauvreté, une hygiène de vie critique et la mort qui plane tout les jours au-dessus de leurs têtes.
Ce roman est court mais intense en sentiments. Les personnages sont attachant et touchants.
L'histoire est raconté par Koumaïl, un enfant obligé de vite grandir, de traverser des épreuves qu'aucun ne devrait vivre.
Il va fuir avec Gloria mère de substitution, ils vont se montrer tellement courageux, se satisfaire de peu, elle va toujours redonner le moral à Koumaïl qui baissera à plusieurs reprise les bras.
La fin est très émouvante et malheureusement ce qu'ils nous font vivre des personnes le vivent tout les jours.

Verdict

J'ai vraiment apprécié ma lecture, je l'ai lu en deux fois pour dire, impossible de lâcher l'histoire. Plus on avance dans le livre plus on se doute de la fin, mais pas à tout savoir non plus.
Je recommande ce livre.
Encore un auteur français que je ne connaissais pas et que j'ai hâte de découvrir dans cet autre oeuvre.

Note: 17/20

Citation : "Quand on a connu la guerre et les bombes, c'est étrange de voir des touristes. Et si vous voulez mon avis, ils feraient mieux d'aller prendre des photos ailleurs."