La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi... de Rachel JOYCE



Quatrième de couverture

Harold est bouleversé par la lettre qu'il reçoit de Queenie, une ancienne amies. Parti poster sa réponse, il passe devant la boite aux lettres sans s'arrêter, continue jusqu'au bureau de poste, sort de la ville et part durant quatre-vingt-sept jours, parcourant plus de mille kilomètres à pied, du sud de l'Angleterre à la frontière écossaise. Car tout ce qu'Harold sait, c'est qu'il doit continuer à marcher. Pour Queenie. Pour son épouse Maureen. Pour son fils David. Pour nous tous.


Mon avis

Harold reçoit une cette fameuse lettre de son ancienne collègue du nom de Queenie qui lui annonce qu'"elle est en phase terminal de son cancer. Il va décider de lui répondre par écrit sans trop savoir  quoi lui répondre. Il va à pied enmenée sa réponse à la boîte postal la plus proche, puis finalement décidera de marché jusqu'à la prochaine et finalement trouvera sa lettre inapproprié.
C'est là qu'il rencontrera l’élément déclencheur qui le poussera à poster une autre lettre qui dira à Queenie qu'il arrive, qu'elle l'attende, que s'il marche pour la rejoindre, elle guérira.

Harold marchera plus de mille kilomètres pour rejoindre sa collègue, mais cette marche et loin 'être banale, Harold traîne avec lui un certain passé. Il remettra toute sa vie en question -grâce a cette marche ainsi qu'a ses rencontres- de la relation de sa femme Maureen, de son fils David, de son boulot jusqu'à son enfance fautive de sa personnalité aujourd'hui.

Tout au long on est confronté à ses fautes qu'il regrette tellement qu'il voudrait changé mais u'il ne peu pas.

J'ai trouvé ma lecture au début longue, mais au fur à mesure j'apprécie de plus en plus les personnages, je suis de plus en plus curieuse d'en apprendre plus sur le passé de ces personnages.

La fin est bourré de rebondissement dés-fois énervent mais satisfaisant car quand j'ai terminé l'histoire, je n'avais plus de questions en tête. Ma curiosité avait été pleinement satisfaisante.

Verdict

Ce n'ai pas un livre jeunesse. Mais je le conseille par les messages qu'il fait passé sur la vie, les regrets, malgré nos erreurs nos peur, on peut se reconstruire.

Note: 14/20.